« Pourquoi serait-il interdit aux femmes d’écrire? »

Rivale royaliste de Mme de Staël, la comtesse de Genlis (1743-1830) mena de front une carrière politique et une carrière littéraire. D'abord réticente à ce que des femmes briguent la gloire littéraire, elle revint sur cet avis avec l'âge et le succès : "Pourquoi serait-il interdit aux femmes d'écrire et de devenir auteurs? Je connais... Lire la Suite →

Complainte de la veuve

Le 3 mars 2021 sortira le prochain ouvrage de Fatou Diome, De quoi aimer vivre, un recueil de courts récits d'amour entre le Sénégal et Strasbourg, ville où elle vit depuis 1994. Autant dire qu'il me restait peu de temps pour écrire une chronique de son dernier roman Les veilleurs de Sangomar, qui dormait sur... Lire la Suite →

Après le roman de gare, le roman de tarmac

Mais qu'allaient-elles faire dans cette galère ? Les éditions Zoé, magnifique maison suisse, portent certaines des plus importantes plumes francophones de ce temps : Elisa Shua Dusapin est par exemple au menu de leur rentrée littéraire 2020. Méditatifs, décalés, les romans de chez Zoé ont toujours un côté philosophique. Au début de l'année cependant, Zoé... Lire la Suite →

Pour l’égalité démocratique

L'an passé paraissait Il faut s'adapter, l'essai de Barbara Stiegler sur les origines américaines de l'idée que la disruption des habitudes socio-politiques d'un pays est nécessaire aux progrès de son économie. L'essai de Julia Cagé, Le Prix de la démocratie, paru l'année précédente, dessine avec celui de Barbara Stiegler une émouvante forme de front commun,... Lire la Suite →

Libérales de tous les pays, battez-vous !

Pour la réalisatrice Laetitia Colombani, autrice de deux films en 2002 et 2008, les débuts en littérature n'ont pas signifié l'abandon du cinéma. Son premier roman, La Tresse, paru en 2017, sera adapté au grand écran par elle-même. Convaincre un producteur n'a pas dû être difficile. La Tresse s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires,... Lire la Suite →

Notule après une déception

Il ne fait aucun doute que le dessin est devenu un art narratif à part entière. L'année dernière encore, c'était dans le domaine de la bande dessinée que le mot "autrice" était employé couramment ("autrice BD"), alors qu'il demeurait contesté dans la littérature proprement dite. Mais aujourd'hui on dit "autrice" à propos de toutes sortes... Lire la Suite →

À bas le confucianisme patriarcal !

Sous l'omniprésent confucianisme asiatique coule toujours en silence la voie de la rébellion taoïste, dont les conseils ont parfois aux yeux de l'Occident des accents féministes : « connais le masculin, adhère au féminin... » On peut ainsi comprendre la vague féministe coréenne comme le resurgissement de cette belle hérésie pluri-millénaire. La poésie de Moon... Lire la Suite →

Perdre l’Algérie, gagner un roman

L'écrivain Kateb Yacine disait de la langue française en Algérie qu'elle était le "butin de guerre" des Algériens. Pourtant, le français y perd du terrain. Les universités l'abandonnent pour l'anglais. Une meilleure connaissance historique de la guerre d'Algérie a résolument plombé l'image de la France, des deux côtés de la Méditerranée. Pour ne rien arranger,... Lire la Suite →

Leïla Slimani entame une saga familiale

Ce début d'année a été rude pour l'écrivaine Leïla Slimani, prix Goncourt 2016. Invitée par le journal Le Monde à rédiger son journal de confinement, elle s'est attiré d'innombrables réactions de moquerie et indignation devant le récit de ses malheurs futiles et banals de bourgeoise en vacances à la campagne. Ses prises de position en... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑