Caroline Broué : la danseuse ensorcelée

Une danseuse étoile tournoie de passions en passions, amoureuses ou artistiques. Elle lâche prise, vit une vie sans routine, incertaine du lendemain. Le roman file la métaphore de la danse pour décrire les aléas de l'existence. Je parle, bien sûr, de La Virevolte, de Nancy Huston, paru en 1994. Mais la description convient aussi à... Lire la suite →

Publicités

Yelena Moskovich : tu ne vaux rien, mon ange !

"La chanson s'acheva et les applaudissements montèrent, comme si la pièce était remplie de pièges à souris" (p. 233). Avec Yelena Moskovich, les bonnes manières ont toujours quelque chose à cacher. Surtout la galanterie : quand un homme vous appelle "mon ange", ses intentions ne sont pas catholiques. "Tu ne vaux rien", "mon ange" :... Lire la suite →

Agenda : hiver et anniversaires

  2017 est l'année des anniversaires : le Protestantisme, la Révolution russe, mes vingt-cinq ans, j'en passe et des meilleurs. Parmi les femmes de lettres d'autrefois, certaines sont aussi particulièrement célébrées cette année : Le CRP19, laboratoire de littérature du XIXe siècle, fête à sa manière (c'est-à-dire par deux grandes journées de colloque) le centenaire de la... Lire la suite →

Lilyane Beauquel, L’Apaisement (2016)

Un jour, invité par notre grande école, Xavier de La Porte avait murmuré (comme un secret inavouable) cette anecdote. L'un de ses amis avait fait paraître un polar qui se passait à Chicago, où les lieux avaient une grande importance et où mille détails de Chicago pouvaient être reconnus ; mais il n'avait jamais mis... Lire la suite →

Aurélia Lassaque chante l’Ulysse occitan

Merci à Bruno Doucey, et à Aurélia Lassaque dont la coopération bienveillante m'a permis de rédiger ce billet et de donner à lire son recueil en classe. L'occitan agonise. M.-J. Brochard, dans le Dictionnaire historique d'Alain Rey, note que malgré les tentatives de galvanisation de l'Occitanie entreprises par des écrivains comme Frédéric Mistral ou Joseph... Lire la suite →

Véronique Gély : comment peut-on être poétesse ?

Véronique Gély, professeure de littérature comparée à l'université de Paris-Sorbonne, a publié en 2013, dans un ouvrage collectif, un petit article d'une composition très simple, intitulé « Portraits de la poétesse en Écho ». Elle y démontre que le mythe de Narcisse et d’Écho a pu servir d’archétype pour décrire la situation paradoxale des femmes poètes condamnées... Lire la suite →

Catherine Poulain enseigne le Surhumain

Dans la presse, le commentaire du Grand marin de Catherine Poulain a souvent laissé place à l'admiration pour la biographie de l'autrice, baroudeuse universelle, qui exerça tous les métiers sur tous les continents avant de publier, à cinquante-six ans, un premier roman fracassant. Télérama en est un bon exemple ; l'inénarrable Jérôme Garcin prend le roman pour une autobiographie. Serial-lectrice apprécie... Lire la suite →

Hors-série : Simone de Beauvoir, La Force de l’âge (1960)

Dans l'œuvre de Simone de Beauvoir, les mémoires prennent une large part.  La Force de l'âge raconte les années 1930, c'est-à-dire la jeunesse et les premiers pas. C'est l'époque où elle est toujours accompagnée de Jean-Paul Sartre. Partout, Beauvoir souligne combien elle s'éloigne désormais de ses anciennes marottes existentialistes de jeunesse, qui l'empêchaient de s'intéresser sérieusement... Lire la suite →

Barbara Yelin : souvenirs brouillés

Comment pouvait-on aimer, se marier, travailler, faire des enfants, espérer, s'irriter ou s'attendrir, dans l'Allemagne nazie ? Une bande-dessinée de Barbara Yelin, parue en 2014, tente d'y répondre. L'historien Alexander Korb a écrit la postface, où il dresse un état des lieux de l'historiographie sur le sujet. La subtilité du récit de Yelin et la qualité... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑