Guka Han, marginale

Parmi les ressources de la littérature contemporaine en France, outre les revues qui sont le biotope traditionnel des avant-gardes, le master de création littéraire de l'université de Paris VIII, co-fondé par Olivia Rosenthal, est désormais un vivier bien plus riche que les vieilles institutions des élites parisiennes. Le plus souvent, les textes qui y sont... Lire la Suite →

Vanessa Springora dans la gueule du loup

"Prendre le chasseur à son propre piège, l'enfermer dans un livre" (p. 10). Vanessa Springora a toujours aimé les livres : pourtant, à quatorze ans, c'est un écrivain qui, pour ses besoins de jouissance et de littérature, l'a entraînée dans des relations sexuelles illégales, étalant dans un second temps sa relation à l'intérieur de ses... Lire la Suite →

Un évangile selon Louky Bersianik

Elle vient d'une autre planète. Non, elle n'est pas un evangelion (la "bonne nouvelle", en grec), mais une "Euguélionne", un bon rire féminin (gelaô est le verbe "rire"). Et l'on rit beaucoup, et bien, durant ces quatre cent pages. Le roman, parodique, sorte d'évangile selon Louky Bersianik, rapporte les faits et dits de l'Euguélionne, depuis... Lire la Suite →

Olga Tokarczuk, prix Nobel et cadeau de Nöel idéal pour votre nièce végétarienne

Quelques mots polémiques de Roger Hallam, fondateur d'Extinction Rébellion, faisaient de l'Holocauste une "simple connerie de plus" dans une Histoire humaine qu'il se représentait pleine de massacres. Une partie de l'écologie moderne – probablement pas la plus pertinente – tire sa rhétorique provocatrice de l'ironie amère que les traumatismes historiques lui inspirent. Ce style se... Lire la Suite →

La mauvaise foi militante : Heide Goettner-Abendroth

Sur les problèmes que pose le mauvais travail anthropologique de Heide Goettner-Abendroth, tout a été dit dès les années 1990, par exemple dans cet article de Beate Wagner-Hasel. Pourtant les éditions des femmes-Antoinette Fouque ont dépensé beaucoup pour mettre sur toutes les devantures de librairies ce beau livre, Les Sociétés matriarcales. Vitupérer à longueur de... Lire la Suite →

Coïts, sadisme et haine des femmes

La violence conjugale est la première cause de mortalité des jeunes femmes en France. Tandis que l'on assiste, dans les médias traditionnels, à la normalisation du terme de "féminicide" pour qualifier les meurtres de femmes par leurs conjoints, lire Andrea Dworkin permet d'engranger certaines expressions-clefs afin de comprendre à quelle profondeur se noue le drame.... Lire la Suite →

Louise Chennevière : Par où commencer?

Difficile de trouver un domaine de l'histoire des idées où les prescriptions des philosophes ont été plus fidèlement appliqués par l'homme du commun, où l'on observe une plus grande proximité entre les faits et les discours, que la tradition misogyne. Dans le livre de Louise Chennevière, l'exergue de La Philosophie dans le boudoir, du marquis de... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑