Claire Castillon, Les Messieurs (2016)

Une partie de la critique est complètement passée à côté. C'est un recueil de nouvelles dérangeantes sur les amours de jeunes femmes envers de vieux, voire très vieux "messieurs" qu'elles ont "terriblement envie d'aimer", sans jamais bien y arriver. Or, on a pris ces textes pour des nouvelles érotiques (Elle), ou bien au contraire pour... Lire la suite →

Publicités

Amy Hempel, Aux portes du royaume animal (2015) [1990]

Tout ce que publie la maison Cambourakis est recommandable. L’éditeur a tout pour plaire ; des couvertures magnifiquement colorées et un papier épais agréable à feuilleter, de nombreuses collections de littérature étrangère aux titres curieux et engageants, et surtout, depuis quelques mois, la collection féministe « Sorcières » qui a permis de (re)découvrir en français Rêver l'obscur :... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑