Christine Chia, traduite par Pierre Vinclair

Cela fait maintenant quelques années que la poésie contemporaine française est secouée par l'œuvre que nous fait parvenir Pierre Vinclair. Depuis Shanghai ou Singapour, c'est merveille de le voir nourrir la poésie contemporaine de débats passionnés et l'inonder, à distance, de vers marquants : ce fut Sans adresse (Lurlure) et Le Cours des choses (Flammarion) en... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑