Une binationale s’engage dans l’oulipolitique : Nina Yargekov

Dans la main, Double nationalité, c'est comme on dit un billot : un pavé, sept cent pages grand format. Pourtant, la lecture commencée, une soudaine anamorphose fait comme disparaître toute son épaisseur. Ce livre, qui a résisté deux mois à certaines lectrices, m'a tenu deux jours. Un tel mystère de la perspective est d'autant plus... Lire la suite →

Publicités

Formidables nouveautés que je ne lirai jamais

"Les mots peuvent dire ce qu’il est à peine supportable de voir, et de concevoir. Ils peuvent ramener l’amour que Charlotte Delbo avait eu pour toutes celles, ceux qu’elle avait vu souffrir." Le prix Femina de l'essai récompensait l'année dernière Charlotte Delbo. La vie retrouvée, de Ghislaine Dunant,  qui proposait une relecture subjective et passionnée... Lire la suite →

Pauline Dreyfus, Ce sont des choses qui arrivent (2014)

Retour en arrière. Ce deuxième roman de Pauline Dreyfus est dans la continuité du premier : Immortel, enfin, 2011, grand succès critique. Elle y racontait les manigances de Paul Morand pour se faire élire à l'Académie française, malgré son passé de collaborateur notoire et ses convictions fascistes à peine voilées. 2014, maintenant. Dans Ce sont des choses qui... Lire la suite →

Laura Alcoba, La Danse de l’araignée (2017)

Oh ! le beau matériel pédagogique. Le roman parfait à faire étudier au collège. La langue est simple. L'héroïne est une collégienne de banlieue, ce qui exonère de toute liberté d'imagination. L'action est fragmentée en petits chapitres sécables, indépendants les uns des autres, prêts à donner en classe. Peu de contexte à retenir : le... Lire la suite →

Deux écrivaines et trois colloques : octobre 2017

Comment Juliette Drouet se présenterait-elle, si elle revenait parmi nous au milieu d'une table de spiritisme ? Évoquerait-elle seulement ses essais ratés au théâtre, les amants inconstants de sa jeunesse ? Ne dirait-elle pas d'abord qu'elle fut la "femme de..." ? Aussi, n'a-t-elle pas consacré tout son temps, tous ses écrits et toute sa vie... Lire la suite →

Muriel Barbery, La Vie des elfes (2015)

La critique a pulvérisé ce roman. "On s'en fout", écrivent Les Inrocks  ; "on n'y comprend rien", renchérit Télérama ; "tout est exagéré", conclut Alice Ferney pour Le Figaro. Les journaux de toutes les sensibilités s'accordent à n'y voir au mieux qu'un charabia poétique. Il faut dire que le retour tardif à l'écriture de Muriel... Lire la suite →

Hors-série : Anna Akhmatova (1889-1966)

En 2007 est parue une bouleversante anthologie de poèmes d'Anna Akhmatova, choisis et traduits par Jean-Louis Backès, professeur de littérature comparée à la Sorbonne et spécialiste d'à peu près tout — depuis Homère jusqu'à aujourd'hui. De son vrai nom Anna Gorenko, Akhmatova s'est choisie un pseudonyme oriental (on entend Ahmed, un nom coranique), pour dire sa... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑