En Corée du Sud, on ne naît pas femme

Un pamphlet féministe, sous forme de roman, a été vendu à plusieurs millions d'exemplaires en Corée du Sud, avant d'être adapté au cinéma. Kim Jiyoung, née en 1982, de Cho Nam-Joo, met en scène une mère qui n'en peut plus. Après avoir fait la vaisselle et pris le temps d'un café, Kim Jiyoung a accompagné... Lire la Suite →

Un survival horror sous Boko Haram. Girl, d’Edna O’Brien

Comme souvent chez Sabine Wespieser, le sujet du roman est lourd et traumatique, mais cette fois l'on touche aux limites de l'humanité : que peut-on imaginer de pire, au juste, que la vie réelle d'une lycéenne devenue esclave sexuelle des djihadistes nigérians de Boko Haram en 2014 ? Je ne sais pas vous, mais moi... Lire la Suite →

La fleur et l’empereur : les deux Chines

En France, lorsqu'on demande au chaland quels sont ses cinéastes chinois préférés, on aura quelques chances d'entendre parler de la vague de cinéastes contestataires des années 1980-1990, Chen Kaige, Zhang Yimou ; au mieux, les plus jeunes Jia Zhangke ou Wang Bing. Il semble que, pour que parvienne en France le nom d'un cinéaste chinois,... Lire la Suite →

La Chine nous donne aussi des romans

En 2017, le produit intérieur brut de la Chine a dépassé celui des États-Unis : elle promettait d'écrire le destin du monde, mais on n'aurait pas imaginé qu'elle s'y prenne si vite et si fort qu'en ce printemps 2020. Pourtant, au nouvel an, j'avais pris la résolution de lire des romans chinois : je profite... Lire la Suite →

Christine Chia, traduite par Pierre Vinclair

Cela fait maintenant quelques années que la poésie contemporaine française est secouée par l'œuvre que nous fait parvenir Pierre Vinclair. Depuis Shanghai ou Singapour, c'est merveille de le voir nourrir la poésie contemporaine de débats passionnés et l'inonder, à distance, de vers marquants : ce fut Sans adresse (Lurlure) et Le Cours des choses (Flammarion) en... Lire la Suite →

Guka Han, marginale

Parmi les ressources de la littérature contemporaine en France, outre les revues qui sont le biotope traditionnel des avant-gardes, le master de création littéraire de l'université de Paris VIII, co-fondé par Olivia Rosenthal, est désormais un vivier bien plus riche que les vieilles institutions des élites parisiennes. Le plus souvent, les textes qui y sont... Lire la Suite →

Vanessa Springora dans la gueule du loup

"Prendre le chasseur à son propre piège, l'enfermer dans un livre" (p. 10). Vanessa Springora a toujours aimé les livres : pourtant, à quatorze ans, c'est un écrivain qui, pour ses besoins de jouissance et de littérature, l'a entraînée dans des relations sexuelles illégales, étalant dans un second temps sa relation à l'intérieur de ses... Lire la Suite →

Un évangile selon Louky Bersianik

Elle vient d'une autre planète. Non, elle n'est pas un evangelion (la "bonne nouvelle", en grec), mais une "Euguélionne", un bon rire féminin (gelaô est le verbe "rire"). Et l'on rit beaucoup, et bien, durant ces quatre cent pages. Le roman, parodique, sorte d'évangile selon Louky Bersianik, rapporte les faits et dits de l'Euguélionne, depuis... Lire la Suite →

Olga Tokarczuk, prix Nobel et cadeau de Nöel idéal pour votre nièce végétarienne

Quelques mots polémiques de Roger Hallam, fondateur d'Extinction Rébellion, faisaient de l'Holocauste une "simple connerie de plus" dans une Histoire humaine qu'il se représentait pleine de massacres. Une partie de l'écologie moderne – probablement pas la plus pertinente – tire sa rhétorique provocatrice de l'ironie amère que les traumatismes historiques lui inspirent. Ce style se... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑