Faut-il lire François Poullain de La Barre ?

Il va s'agir maintenant (et pour la première fois depuis deux ans que ce blog est vivant) d'un livre écrit par un homme. Beaucoup de mes amies, qu'elles se disent ou non féministes, hésitent à le lire, bien qu'il soit très court et ne coûte pas grand'chose : elles se demandent s'il en vaut la... Lire la Suite →

Morceaux choisis, pêchés au Havre

C'est ce qui reste. Le manteau. La parure qui définit l'animal. Épaisse, fine, rugueuse souple et froide. Passer ses mains au cœur de la matière. Caresser pour mieux connaître. Toucher puis imaginer. (p. 26) C'est un recueil de poèmes à deux têtes et quatre mains. Claire Gohard, taxidermiste du Muséum d'Histoire naturelle du Havre, était... Lire la Suite →

Nouvelles du Rwanda : Beata Umubyeyi Mairesse

De retour du festival L'Écrit des femmes à Périgueux, où j'ai parlé du mot "autrice" et de la situation contemporaine des femmes de lettres, je n'avais qu'une hâte : lire Ejo, de Beata Umubyeyi Mairesse. Elle avait été invitée elle aussi par le festival, et ses lectures, ainsi que les quelques mots qu'elle avait échangés avec... Lire la Suite →

Après l’Amérique, le Nigéria : l’autre moitié de Chimamanda Ngozi Adichie

Outre un recueil de nouvelles en 2009, outre un grand nombre de textes et d'interventions engagées, féministes surtout, qui ont fait son renom, Chimamanda Ngozi Adichie a fait paraître à ce jour trois remarquables romans-fleuves. Le dernier en date, Americanah (2013), est plus autobiographique et plus didactique que les deux autres (j'en parlais ici). C'est aussi le premier roman d'Adichie qui... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑