La farce camerounaise de Calixthe Beyala

Le parcours de vie de Calixthe Beyala est très semblable à celui de Léonora Miano : les deux sont nées à Douala au Cameroun ; les deux sont venues poursuivre des études supérieures en France et s'y sont installées en banlieue parisienne avant de publier, très vite, leur premier roman remarqué : pour l'une, ce... Lire la Suite →

Publicités

Leslie Kaplan : « Ça suffit la connerie ! »

Après Eric Vuillard, précipitant de quatre mois la parution de La Guerre des pauvres (janvier 2019), c'est Leslie Kaplan qui, en quelques semaines, inspirée par l'actualité des Gilets Jaunes, écrit et fait imprimer en tout petit format son Désordre (mai 2019). L'intrigue : une série de crimes. Quelques personnalités dominantes, dans tous les domaines, sont... Lire la Suite →

Quatre femmes puissantes

"Je cherche à savoir ce qu'est la force féminine, qui d'ailleurs n'appartient pas uniquement aux femmes", disait Léonora Miano à la sortie de Crépuscule du tourment en 2016. Mon blog venait de naître et beaucoup d'excellentes recensions de ce roman fleurissaient sur la blogosphère, comme chez Mrs Roots. J'en serais resté là si Ada, du... Lire la Suite →

Lire Laure Pfeffer like it’s 1999

1999. Olga voit approcher l'an 2000 avec une mélancolie millénariste : un état d'âme qui pourrait être tiré de  Lars von Trier, ou plutôt "d'un tableau de Grünewald" (p. 26). Car elle est née en 1980, "la pire période pour naître" (p. 90). Lorsqu'elle est prise d'une emphatique lucidité, Olga se réclame d'une génération de "nihilistes"... Lire la Suite →

Les voyages du patrimoine

Depuis près de trois ans qu'elle enseigne au Collège de France en chaire d'Histoire culturelle des patrimoines artistiques, Bénédicte Savoy s'est fait bien des ennemis en plaidant pour la restitution, aux musées africains, des œuvres artistiques pillées par l'Europe. Il faut lutter, dit-elle, contre la patrimonialisation de l'art, sa muséification empoussiérée : l'art doit être... Lire la Suite →

Le problème avec l’écriture

Jane, universitaire New-Yorkaise, trouve un manuscrit devant sa porte un matin. Ce manuscrit raconte sa vie, avec un certain luxe de détails personnels qu’elle croyait être la seule à connaître. Qui lui a envoyé ce texte ? Chaque personnage du manuscrit devient un suspect. « Le problème avec Jane... » : il n’est personne qui n’ait une idée... Lire la Suite →

Anne Collongues, neige d’antan

Pourquoi lire plusieurs livres de la même plume, quand il y a tant d'écrivain·es à découvrir en ce monde ? Pourquoi s'attarder sur une œuvre, aussi riche et généreuse soit-elle, quand l'excellence littéraire s'étale dans les catalogues de toutes les éditions, même et surtout les plus humbles et les moins connues ? Sans doute, au... Lire la Suite →

Poètes, votre contrat de travail ?

"Durée de vie moyenne d’un livre en librairie, 5 semaines." J'ai lu ça chez François Bon. N'empêche que Poétique de l'emploi, de Noémi Lefebvre, sorti en février 2018 (soit il y a une cinquantaine de semaines), il était bien en rayon, bien en vue, debout dans les étagères de la librairie L'Arbre du Voyageur, 55... Lire la Suite →

Une soirée avec Julie Wolkenstein

"Lieux et espaces du pouvoir". Ce pourrait être le titre de bien des thèses parues en littérature comparée. C'était surtout le nom d'un séminaire doctoral qui, un soir de décembre, invitait Julie Wolkenstein à l'université. Les séminaires doctoraux sont les bacs à sable de la recherche : nous autres jeunes chercheurs y faisons nos griffes en... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑