Après le roman de gare, le roman de tarmac

Mais qu'allaient-elles faire dans cette galère ? Les éditions Zoé, magnifique maison suisse, portent certaines des plus importantes plumes francophones de ce temps : Elisa Shua Dusapin est par exemple au menu de leur rentrée littéraire 2020. Méditatifs, décalés, les romans de chez Zoé ont toujours un côté philosophique. Au début de l'année cependant, Zoé... Lire la Suite →

Un survival horror sous Boko Haram. Girl, d’Edna O’Brien

Comme souvent chez Sabine Wespieser, le sujet du roman est lourd et traumatique, mais cette fois l'on touche aux limites de l'humanité : que peut-on imaginer de pire, au juste, que la vie réelle d'une lycéenne devenue esclave sexuelle des djihadistes nigérians de Boko Haram en 2014 ? Je ne sais pas vous, mais moi... Lire la Suite →

Racontars du silence

Les réécritures féministes de l'Iliade : une histoire qui dure depuis plus de deux mille ans. The Silence of the girls de Pat Barker promettait plus. Elle est racontée pour une grande part du point de vue décentré de Briséis, l'esclave concubine d'Achille : à la fois proche (physiquement) et éloignée (socialement) de l'intrigue principale.... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑