Actualités critiques de février 2017, ailleurs et ici

Mes journées parisiennes sont bien remplies. Je n'ai plus de temps pour lire et chroniquer les parutions, et ça m'attriste, même si je suis content de voir que ma thèse, elle, avance bien. En attendant d'avoir fini l'énorme pavé que je lis en ce moment (La Danse sorcière de Karine Henry, janvier 2017), je voudrais profiter d'un week-end plus calme... Lire la suite →

Publicités

Hors-série n. 5 : Virginie Despentes

Comment définir King Kong théorie (2006) ? C'est une sorte d'actualisation contemporaine d'Un lieu à soi, dont j'avais parlé ici. Dans Un lieu à soi, Virginia Woolf parle de la condition de femme de lettres au début du XXe siècle ; dans King Kong théorie, l'autre Virginie décrit cette même condition au début du XXIe siècle. Non... Lire la suite →

Élise Fontenaille-N’Diaye, Blue book (2015)

Ce livre est né d'une recherche autobiographique de l'autrice. Elle se renseignait sur son arrière-grand-père paternel, Charles Mangin, général dans l'armée coloniale, dans le but d'écrire l'une de ces innombrables sagas familiales qui s'étalent dans nos librairies. Mais ce qu'elle découvre de la réalité coloniale lui impose un autre sujet incomparablement plus urgent. Blue book... Lire la suite →

Virginia Woolf, Un lieu à soi (2016) [1929]

L'article de la semaine prochaine est déjà rédigé, et il est fort long, pardon d'avance ! Cette semaine, bornons-nous à signaler une parution extraordinaire : la traduction par Marie Darrieussecq de A Room of One's Own de Virginia Woolf. Tout ce qu'elle y écrivait en 1929 est encore aujourd'hui terriblement vrai. Il s'agit d'une conférence demandée par l'université... Lire la suite →

Sophie Chauveau, La Fabrique des pervers (avril 2016)

En 1987, la psychanalyste Julia Kristeva déconseillait la lecture de Duras aux personnes fragiles. Aujourd'hui, à nouveau, il faut déconseiller ce roman pour quiconque ne s'en sent pas le courage. Mais le recommander, vivement, à tou-te-s les autres. Les lectures de ce site se font décidément de plus en plus sombres. Mais ne pas évoquer cette parution... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑