Hors-série n. 3 : Claire Etcherelli

À la fin des années 1960, parmi les intellectuel-le-s, "l'ouvrier volontaire" était une figure héroïque. C'était l'universitaire qui allait nouer avec la classe ouvrière, et en particulier la main d'œuvre étrangère, des liens humains et idéologiques censés amener à la Révolution. Bien peu d'hommes de lettres se risquèrent véritablement à s'établir en usine, mais une femme eut... Lire la suite →

Publicités

Célia Houdart, Gil (2015)

"Cette forêt encombrée de feuilles, l'âme". Virginia Woolf désigne ainsi, dans Mrs Dalloway (1925), ce qui, dans la vie, la passionne et l'émeut. Avec elle, toute une époque artistique (celle de Proust, de Joyce, des surréalistes), désignée par la critique anglophone sous le nom de "courant de conscience" (stream of consciousness), a rejeté catégoriquement le... Lire la suite →

Hors série n. 2 : George Sand

George Sand est devenue l'archétype de la femme de lettres, pour la plupart des gens instruits. Par exemple, le concours qui récompense exclusivement les ouvrages littéraires écrits par des femmes s'appelle le concours George Sand. Le choix, par Aurore Dupin (son nom dans l'état civil), d'un pseudonyme masculin pour appuyer son autorité a fait naître, outre... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑