Anne Collongues, neige d’antan

Pourquoi lire plusieurs livres de la même plume, quand il y a tant d'écrivain·es à découvrir en ce monde ? Pourquoi s'attarder sur une œuvre, aussi riche et généreuse soit-elle, quand l'excellence littéraire s'étale dans les catalogues de toutes les éditions, même et surtout les plus humbles et les moins connues ? Sans doute, au... Lire la Suite →

Publicités

Poètes, votre contrat de travail ?

"Durée de vie moyenne d’un livre en librairie, 5 semaines." J'ai lu ça chez François Bon. N'empêche que Poétique de l'emploi, de Noémi Lefebvre, sorti en février 2018 (soit il y a une cinquantaine de semaines), il était bien en rayon, bien en vue, debout dans les étagères de la librairie L'Arbre du Voyageur, 55... Lire la Suite →

Formes et couleurs de Gertrude Stein

La nouvelle année sera semblable à l'ancienne au moins sur ce point : hors de question de manquer une occasion de chanter la gloire perpétuelle des belles éditions Cambourakis, qui ont réussi à imposer leurs couvertures colorées et leurs textes étranges et militants dans tous les rayons des librairies du pays — de la BD... Lire la Suite →

La poète, sa mère, sa grand-mère : Natasha Kanapé Fontaine

Au marché de la poésie 2018, le Québec était l'invité d'honneur : les éditions montréalaises Mémoire d'encrier avaient fait venir plusieurs de leurs plumes, et notamment Joséphine Bacon, poétesse innue née en 1947, que j'apprécie particulièrement. J'étais donc très heureux à Noël de recevoir un recueil d'une autre poétesse innue de la même maison, mais infiniment plus... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑