Coïts, sadisme et haine des femmes

La violence conjugale est la première cause de mortalité des femmes de 19 à 44 ans en France. Tandis que l'on assiste, dans les médias traditionnels, à la normalisation du terme de "féminicide" pour qualifier les meurtres de femmes par leurs conjoints, lire Andrea Dworkin permet d'engranger certaines expressions-clefs afin de comprendre à quelle profondeur... Lire la Suite →

Publicités

Louise Chennevière : Par où commencer?

Difficile de trouver un domaine de l'histoire des idées où les prescriptions des philosophes ont été plus fidèlement appliqués par l'homme du commun, où l'on observe une plus grande proximité entre les faits et les discours, que la tradition misogyne. Dans le livre de Louise Chennevière, l'exergue de La Philosophie dans le boudoir, du marquis de... Lire la Suite →

Le manuel de conduite éco-féministe de Starhawk

La nouvelle du décès de Toni Morrison nous est parvenue hier, et les nécrologies des journaux en France font assez voir l'importance de son œuvre dans le monde. Elle joignait magnifiquement littérature et politique, et ce n'est pas un hasard si notre gouvernement, à l'heure où j'écris, ne lui a rendu aucun hommage public, alors... Lire la Suite →

Khoury-Ghata, Adnan : poétesses de la diaspora libanaise

La première monographie consacrée à Vénus Khoury-Ghata paraît ce mois-ci, écrite par Francesca Tumia : thèse exigeante sur la théorie et la pratique de la métaphore poétique. Mais j'ai déjà présenté Khoury-Ghata ailleurs, et c'est d'une autre poétesse libanaise exilée que je veux parler aujourd'hui. Née en 1925 à Beyrouth, Etel Adnan a été élevée... Lire la Suite →

Racontars du silence

Les réécritures féministes de l'Iliade : une histoire qui dure depuis plus de deux mille ans. The Silence of the girls de Pat Barker promettait plus. Elle est racontée pour une grande part du point de vue décentré de Briséis, l'esclave concubine d'Achille : à la fois proche (physiquement) et éloignée (socialement) de l'intrigue principale.... Lire la Suite →

La farce camerounaise de Calixthe Beyala

Le parcours de vie de Calixthe Beyala est très semblable à celui de Léonora Miano : les deux sont nées à Douala au Cameroun ; les deux sont venues poursuivre des études supérieures en France et s'y sont installées en banlieue parisienne avant de publier, très vite, leur premier roman remarqué : pour l'une, ce... Lire la Suite →

Leslie Kaplan : « Ça suffit la connerie ! »

Après Eric Vuillard, précipitant de quatre mois la parution de La Guerre des pauvres (janvier 2019), c'est Leslie Kaplan qui, en quelques semaines, inspirée par l'actualité des Gilets Jaunes, écrit et fait imprimer en tout petit format son Désordre (mai 2019). L'intrigue : une série de crimes. Quelques personnalités dominantes, dans tous les domaines, sont... Lire la Suite →

Quatre femmes puissantes

"Je cherche à savoir ce qu'est la force féminine, qui d'ailleurs n'appartient pas uniquement aux femmes", disait Léonora Miano à la sortie de Crépuscule du tourment en 2016. Mon blog venait de naître et beaucoup d'excellentes recensions de ce roman fleurissaient sur la blogosphère, comme chez Mrs Roots. J'en serais resté là si Ada, du... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑