Lire Laure Pfeffer like it’s 1999

1999. Olga voit approcher l'an 2000 avec une mélancolie millénariste : un état d'âme qui pourrait être tiré de  Lars von Trier, ou plutôt "d'un tableau de Grünewald" (p. 26). Car elle est née en 1980, "la pire période pour naître" (p. 90). Lorsqu'elle est prise d'une emphatique lucidité, Olga se réclame d'une génération de "nihilistes"... Lire la Suite →

Publicités

Souvenons-nous de Nuit Debout

Comme la rentrée littéraire 2018 n'intéresse visiblement personne, je continue le cycle des livres parus au début de cette année avec Un œil en moins. Sur Diacritik, Nathalie Quintane présentait ce livre comme le pendant d'un diptyque paradoxal : c'est un livre militant, paru chez un éditeur littéraire, tandis qu'elle donnait cette année aussi un commentaire... Lire la Suite →

Anne Dufourmantelle romancière d’outre-tombe

Ce roman épais qui se lit vite procède de deux intrigues. Au XIVème siècle, le roi mongol Akhan, arrière-petit-fils de Gengis Khan, décide d’une expédition inédite au-delà des frontières du monde connu, et charge un scribe d'origine vénitienne d’écrire, jour après jour, son épopée. Dans un avenir proche, une équipe d'archéologues tente de retrouver la... Lire la Suite →

La beauté des grands ensembles : Marie Richeux

Dans les immeubles de Fernand Pouillon, à Meudon-la-Forêt, Marie Richeux a grandi, Marie Richeux qui est aujourd'hui chroniqueuse à France Culture et romancière aux éditions Sabine Wespieser ("Marie Richeux, très humaine, très aimable", m'a dit quelqu'un à la bibliothèque, voyant son nom sur le livre que je lisais). À partir d'un retour sur ses souvenirs... Lire la Suite →

Ce que les femmes font aux luttes pour la paix

Une fois n'est pas coutume, parlons d'un livre documentaire, au sujet d'une lutte dont les autrices ont été les actrices. Il s'agit du camp de femmes pour la paix, installé en 1981 pour s'opposer à l'installation de missiles américains sur la base militaire anglaise de Greenham Common, dans le Berkshire. Le livre est paru en... Lire la Suite →

Barbara Yelin : souvenirs brouillés

Comment pouvait-on aimer, se marier, travailler, faire des enfants, espérer, s'irriter ou s'attendrir, dans l'Allemagne nazie ? Une bande-dessinée de Barbara Yelin, parue en 2014, tente d'y répondre. L'historien Alexander Korb a écrit la postface, où il dresse un état des lieux de l'historiographie sur le sujet. La subtilité du récit de Yelin et la qualité... Lire la Suite →

Pauline Dreyfus, Ce sont des choses qui arrivent (2014)

Retour en arrière. Ce deuxième roman de Pauline Dreyfus est dans la continuité du premier : Immortel, enfin, 2011, grand succès critique. Elle y racontait les manigances de Paul Morand pour se faire élire à l'Académie française, malgré son passé de collaborateur notoire et ses convictions fascistes à peine voilées. 2014, maintenant. Dans Ce sont des choses qui... Lire la Suite →

Hors-série : Elizabeth Browning

Dans l'Angleterre romantique du milieu du XIXème siècle, le couple formé par Robert et Elizabeth Browning paraissait un idéal amoureux tout à fait unique. Leur histoire était connue de toute l'Europe : dans son enfance, Elizabeth était souffrante d'une maladie indéterminée, mais qui avait sûrement à voir avec sa dépression nerveuse. Elle avait été en... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑