Autrui, un mystère céleste : Les Lunes de Jupiter, d’Alice Munro

"Je ne crois plus, aujourd'hui, que les secrets des gens soient définis et communicables, ni que leurs sentiments soient pleinement épanouis et facilement reconnaissables. Je ne le crois pas. Tout ce que je puis dire, c'est que les sœurs de mon père frottaient le plancher à la lessive, qu'elles moyettaient l'avoine et trayaient les vaches... Lire la Suite →

Publicités

Le sens du montage : meubles, porno, photo et littérature

La deuxième des Trois femmes puissantes de Marie NDiaye (2009) était l'épouse d'un représentant en cuisines. Dans Sauver les meubles, de Céline Zufferey, un héros anonyme travaille lui aussi dans une entreprise d'aménagements de cuisine. Mais c'est en tant que photographe, pour le catalogue et la réclame. Artiste raté, l'homme a pris la lourde décision... Lire la Suite →

Presque mille et un contes d’Isabel Greenberg

Deux hommes dialoguent devant la cheminée. L'un prétend que son épouse, Cherry, est chaste et incorruptible ; l'autre, que toutes les femmes sont mauvaises, elle comme les autres. Alors, pour les départager, ils signent ce terrible pari : cent nuits durant, l'époux partira en voyage ; pendant ce temps-là, l'autre viendra courtiser Cherry. Le mari,... Lire la Suite →

Juliette Kahane, le roman d’un refuge

"... alors que pardon, ironise-t-elle, mais vivre en autogestion et en dissidence, je n'ai pas l'impression que c'est ce qu'ils viennent chercher chez nous, les réfugiés." Juliette Kahane (née en 1947) est communiste, ex-soixante-huitarde, ex-LCR, ex-MLF : elle a donc une expérience considérable dans l'extrême-gauche du dernier demi-siècle. À l'automne 2015, aucunement lassée de militer, elle... Lire la Suite →

À Laure Adler, une interrogation

Cette semaine paraissait dans Le Monde des Livres une interview de Laure Adler à l'occasion de la parution, chez Stock, de son Dictionnaire intime des femmes. Laure Adler demeure donc fidèle à la forme du catalogue, dont elle s'était déjà servie dans Les Femmes qui lisent sont dangereuses (2006), et sa suite, Les Femmes qui écrivent vivent... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑