Parutions de février (Elfriede Jelinek, Julie Rosselo-Rochet, Amandine Dhée, Esther Tellermann)

J'ai perdu tout contrôle sur mon emploi du temps et je n'ai plus de temps libre pour rien. Voilà en vrac les livres que j'aurais aimé lire ce mois de février 2017. Elfriede Jelinek est l'écrivaine autrichienne prix Nobel de littérature en 2004. Elle a écrit en 2013 un texte sur les réfugiés, Les Suppliants,... Lire la suite →

Publicités

Charlyn Bevilacqua, Chronique d’une jeune femme dérangée (auto-édition, 2016)

Depuis quelques années à Paris, l’association Polyvalence appelle femmes et hommes à témoigner de leur expérience personnelle sur des sujets variés, souvent difficiles, traumatiques ou tabous. Rassemblés dans des Fanzines, ces textes diffèrent beaucoup des formes et des tournures des livres publiés par le monde de l’édition francophone. Mais pas encore complètement. Les correctrices professionnelles... Lire la suite →

Cécile Coulon, Trois saisons d’orage (janvier 2017)

La prose francophone a depuis 2007 son enfant-prodige : Cécile Coulon, romancière remarquée, discutée et souvent adulée par les journaux locaux et nationaux depuis ses dix-sept ans, en 2007. Son dixième roman, Trois saisons d'orage, est paru le mois dernier. Un style, une méthode d'écriture s'y dessinent ; on comprend mieux, à le lire, quel genre de... Lire la suite →

Karine Henry, La Danse sorcière (janvier 2017)

La Danse sorcière un excellent roman de 631 pages... qui se casse la gueule dans les vingt dernières. Les 611 premières pages sont équilibrées, cohérentes, subtiles et sensibles. Elles disent une vérité profonde de la danse et de l'humanité. Mais les aventures controuvées de l'épilogue, brusques autant qu'invraisemblables, tiennent du thriller auto-édité. Une catastrophe. La danse est... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑