Hors-série : Violette Leduc

Violette Leduc est une exception, une marginale du XXème siècle. Comme Tsvétaïeva, elle survit aux guerres mondiales grâce à la générosité de ses admirateurs et admiratrices : Simone de Beauvoir, Nathalie Sarraute, Jean Genet. Marquée par sa naissance bâtarde et illégitime, c'est aussi l'une des rares plumes que Gallimard a censurées : le début de... Lire la suite →

Publicités

Anne Sibran, Enfance d’un chaman (janvier 2017)

Lucero Tanguila est un yachak, un sorcier de la forêt amazonienne, en Equateur. Il peut écouter les arbres, marcher dans la nuit. Il peut se changer en tigre, en plante, en oiseau à plumes ; nul ne saurait dire, à la lecture du roman d'Anne Sibran, s'il s'agit d'une métamorphose réelle ou ressentie : "la plante t'envoie... Lire la suite →

Marie N’Diaye et Dominique Zehrfuss, Vingt-huit bêtes : un chant d’amour (octobre 2016)

Sur chaque double-page de cette publication d'art plutôt confidentielle, les poèmes de Marie N'Diaye sont mis en regard des illustrations animalières de Dominique Zehrfuss, illustratrice de Gallimard Jeunesse. Ses animaux, à la manière des éléphants dans certains rituels indiens, sont peints de couleurs et de figures. On peut se plonger dans ces dessins, ils fourmillent... Lire la suite →

Michèle Lesbre, Chère Brigande (février 2017)

"Une lettre d'une femme à une femme, pour lui dire l'inquiétude que j'éprouve" : ainsi Michèle Lesbre qualifie-t-elle cette courte biographie romancée de Marion du Faouët (1717-1755, on prononce le -t). On voit Marion, paysanne du siècle des Lumières, former un groupe de truands, terroriser les puissants, voler aux riches, donner aux pauvres, se marier... Lire la suite →

Dédicace !

Mardi 21 février dernier, j'étais à la librairie Compagnie à Paris, pour une rencontre avec Cécile Coulon, qui publiait Trois saisons d'orage, dont j'ai parlé ici. Elle disait que les lieux étaient primordiaux dans son processus d'écriture, que seulement après avoir choisi le lieu elle réfléchissait aux personnages. À la fin de la discussion, elle m'a... Lire la suite →

Habiba Djahnine, Fragments de la maison (2015)

En Algérie où elle est née en 1968, Habiba Djahnine est à l’origine de Béjaia Doc, un atelier de création de films documentaires, et devient réalisatrice de courts et longs métrages. On lui doit la bouleversante Lettre à ma sœur (2006), un documentaire consacré à sa sœur Nabila, militante féministe assassinée par les fondamentalistes musulmans... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑