Lire Laure Pfeffer like it’s 1999

1999. Olga voit approcher l'an 2000 avec une mélancolie millénariste : un état d'âme qui pourrait être tiré de  Lars von Trier, ou plutôt "d'un tableau de Grünewald" (p. 26). Car elle est née en 1980, "la pire période pour naître" (p. 90). Lorsqu'elle est prise d'une emphatique lucidité, Olga se réclame d'une génération de "nihilistes"... Lire la Suite →

Lise Marzouk, amnésique parisienne, et Gallimard, bulldozer des lettres

36 prix Goncourt, 38 prix Nobel : il est facile de croire que la maison Gallimard incarne la vie littéraire francophone toute entière. Du moins tant qu'on ne lit pas les nouveautés de son catalogue. Car alors ça se gâte : romans de gare, népotisme, copinage, pornographie, succès de comm'... La maison d'Antoine Gallimard, ivre... Lire la Suite →

Négar Djavadi, Désorientale (août 2016)

Darius Sadr, iranien de fort caractère, pointe une arme à feu vengeresse  sur son père qui a déshonoré les Sadr. Sa mère surgit, suppliante, mais Darius est déterminé. Rien ne semble pouvoir arrêter son geste tragique. Rien, si ce n'est cette question incongrue que hurle alors sa mère : "Tu veux quoi ? Finir comme... Lire la Suite →

Chimamanda Ngozi Adichie, Americanah (août 2016) [2013]

C'est à la fois un roman d'amour qui traverse trois continents, et une véritable encyclopédie de près de 700 pages. On y apprend en effet tout ce qu'on peut savoir sur le quotidien et les parcours personnels et professionnels des Nigérian-e-s qui émigrent aux États-Unis et en Europe. Chimamanda Ngozi Adichie parvient à évoquer très naturellement, au fil du... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑