Michèle Lesbre, Chère Brigande (février 2017)

"Une lettre d'une femme à une femme, pour lui dire l'inquiétude que j'éprouve" : ainsi Michèle Lesbre qualifie-t-elle cette courte biographie romancée de Marion du Faouët (1717-1755, on prononce le -t). On voit Marion, paysanne du siècle des Lumières, former un groupe de truands, terroriser les puissants, voler aux riches, donner aux pauvres, se marier... Lire la suite →

Publicités

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑