Aya Cheddadi, Tunis marine (mars 2016)

Je joue mon rôle dans votre univers Et vous dans le mien Ne m'oubliez pas Ainsi se lamente (p. 122) Aya Cheddadi, poète morte le 6 janvier 2015, à trente-six ans, laissant inédit un recueil de poèmes rassemblés quelques mois avant son décès. Née de mère japonaise et de père marocain, c'était bien la seule... Lire la suite →

Publicités

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑