Lire Laure Pfeffer like it’s 1999

1999. Olga voit approcher l'an 2000 avec une mélancolie millénariste : un état d'âme qui pourrait être tiré de  Lars von Trier, ou plutôt "d'un tableau de Grünewald" (p. 26). Car elle est née en 1980, "la pire période pour naître" (p. 90). Lorsqu'elle est prise d'une emphatique lucidité, Olga se réclame d'une génération de "nihilistes"... Lire la Suite →

Théa Rojzman, Mourir (ça n’existe pas) (2015)

Un blog littéraire, c'est un budget considérable, surtout quand on veut "se tenir à la page" et lire les parutions les plus récentes aussitôt qu'elles paraissent. Alors depuis un certain temps, j'emprunte des livres à la médiathèque Hélène Berr, à Paris. Cela me fait de considérables économies et je suis toujours ému de ce nom,... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑