Coïts, sadisme et haine des femmes

La violence conjugale est la première cause de mortalité des jeunes femmes en France. Tandis que l'on assiste, dans les médias traditionnels, à la normalisation du terme de "féminicide" pour qualifier les meurtres de femmes par leurs conjoints, lire Andrea Dworkin permet d'engranger certaines expressions-clefs afin de comprendre à quelle profondeur se noue le drame.... Lire la Suite →

Les secrets d’un féminisme efficace, enfin révélés par Les Filles de Simone

Notre corps, nous-mêmes : en 1977 paraissait en France ce manuel de santé féministe traduit de l'américain. Il abordait avec précision et bienveillance tous les sujets tabous de l'anatomie féminine,  ces réalités dont on ne parle pas en société et qui faisaient dire à Simone de Beauvoir que les petites filles se rendent malades à... Lire la Suite →

La mascarade féminine : transparaître, de Séverine Daucourt (mars 2019)

Le dernier recueil de Séverine Daucourt, Transparaître, est aussi celui qui s'inscrit le plus résolument dans la tradition littéraire féministe, que la chanteuse et poète s'était jusqu'ici ingéniée à contourner ou détourner. Dans Transparaître, une première personne raconte des avortements, des menstruations ("un poème mensuel"), des insultes (reçues ou proférées), un viol, des accouchements.... c'est-à-dire, par accumulation,... Lire la Suite →

En attendant le prochain Mona Chollet

À Montolieu, petit village de l'Aude autoproclamé "capitale du livre", on compte 60 librairies pour 800 habitants. Ce sont surtout des bouquinistes ; entre autres belles découvertes, j'y ai déniché l'édition originale de Bâtarde de Violette Leduc (1964, préface de Simone de Beauvoir), et un vieux Mona Chollet, très soldé. Moi qui lis tous les... Lire la Suite →

Colette : notes préparatoires d’un cours de lettres

Pour une classe de licence de lettres modernes, j'avais prévu l'étude de "Gigi", nouvelle publié par Colette en 1944, quelques années avant sa mort. Mais l'histoire en a décidé autrement : mon université est fermée depuis une décision collective des étudiant·es ; elle est aujourd'hui entourée de CRS en armes jour et nuit. Il ne... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑