Coïts, sadisme et haine des femmes

La violence conjugale est la première cause de mortalité des jeunes femmes en France. Tandis que l'on assiste, dans les médias traditionnels, à la normalisation du terme de "féminicide" pour qualifier les meurtres de femmes par leurs conjoints, lire Andrea Dworkin permet d'engranger certaines expressions-clefs afin de comprendre à quelle profondeur se noue le drame.... Lire la Suite →

La mascarade féminine : transparaître, de Séverine Daucourt (mars 2019)

Le dernier recueil de Séverine Daucourt, Transparaître, est aussi celui qui s'inscrit le plus résolument dans la tradition littéraire féministe, que la chanteuse et poète s'était jusqu'ici ingéniée à contourner ou détourner. Dans Transparaître, une première personne raconte des avortements, des menstruations ("un poème mensuel"), des insultes (reçues ou proférées), un viol, des accouchements.... c'est-à-dire, par accumulation,... Lire la Suite →

Hors-série n. 5 : Virginie Despentes

Comment définir King Kong théorie (2006) ? C'est une sorte d'actualisation contemporaine d'Un lieu à soi, dont j'avais parlé ici. Dans Un lieu à soi, Virginia Woolf parle de la condition de femme de lettres au début du XXe siècle ; dans King Kong théorie, l'autre Virginie décrit cette même condition au début du XXIe siècle. Non... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑