Leslie Kaplan : « Ça suffit la connerie ! »

Après Eric Vuillard, précipitant de quatre mois la parution de La Guerre des pauvres (janvier 2019), c'est Leslie Kaplan qui, en quelques semaines, inspirée par l'actualité des Gilets Jaunes, écrit et fait imprimer en tout petit format son Désordre (mai 2019). L'intrigue : une série de crimes. Quelques personnalités dominantes, dans tous les domaines, sont... Lire la Suite →

Joy Sorman, naturaliste sans certitude

Les plus grandes qualités de ce roman sont d'être superficiel, répétitif et ennuyeux : comme la vie. Le roman suit la naissance d'une maladie, son acmé et sa guérison. Ninon Moise, héroïne au nom prophétique, est atteinte d'une maladie de peau, rare et sans symptôme, à part une immense douleur du contact : presque une... Lire la Suite →

Souvenons-nous de Nuit Debout

Comme la rentrée littéraire 2018 n'intéresse visiblement personne, je continue le cycle des livres parus au début de cette année avec Un œil en moins. Sur Diacritik, Nathalie Quintane présentait ce livre comme le pendant d'un diptyque paradoxal : c'est un livre militant, paru chez un éditeur littéraire, tandis qu'elle donnait cette année aussi un commentaire... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑