Razan Zaitouneh, malgré Justine Augier

Trop peu considérées, quelquefois trop modestes pour se mettre en avant, les femmes de lettres ne sont pas entendues à la hauteur de leur talent, et du besoin vital que nous avons de leurs œuvres (voir la page à propos). Quelquefois pourtant, il est nécessaire de déconstruire certaines impostures, parce qu'elles sont des arbres qui... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑