La poète, sa mère, sa grand-mère : Natasha Kanapé Fontaine

Au marché de la poésie 2018, le Québec était l'invité d'honneur : les éditions montréalaises Mémoire d'encrier avaient fait venir plusieurs de leurs plumes, et notamment Joséphine Bacon, poétesse innue née en 1947, que j'apprécie particulièrement. J'étais donc très heureux à Noël de recevoir un recueil d'une autre poétesse innue de la même maison, mais infiniment plus... Lire la Suite →

Prosopopée des cavernes : Nathalie Léger-Cresson

Quand donc aurai-je terminé de raconter toutes les lectures formidables que le marché de la poésie 2018 m'a amené à faire ? Les éditions des femmes y tenaient un stand, comme j'ai dit, et me tournant vers leurs nouveautés, j'y ai découvert Nathalie Léger-Cresson. Elle publie cette année ce titre imité de François Villon :... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑