Leïla Slimani entame une saga familiale

Ce début d'année a été rude pour l'écrivaine Leïla Slimani, prix Goncourt 2016. Invitée par le journal Le Monde à rédiger son journal de confinement, elle s'est attiré d'innombrables réactions de moquerie et indignation devant le récit de ses malheurs futiles et banals de bourgeoise en vacances à la campagne. Ses prises de position en... Lire la Suite →

Leïla Slimani, Dans le jardin de l’ogre (2014)

Pour soulager ma conscience de n'avoir pas acheté Chanson douce, le Goncourt 2016, j'ai lu Dans le jardin de l'ogre (2014), le premier roman de cette écrivaine dont le début de carrière est unanimement acclamé. Il s'agit du récit d'une addiction sexuelle incontrôlable et de ses conséquences funestes sur la femme qui en est victime, à la manière de... Lire la Suite →

Leïla Slimani, Chanson douce (2016)

Le livre dont tout le monde parle autour de moi en ce moment, c'est Chanson douce, prix Goncourt 2016 au titre antiphrastique. Le "pitch" (comme on dit) est celui-ci : Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑