Perdre l’Algérie, gagner un roman

L'écrivain Kateb Yacine disait de la langue française en Algérie qu'elle était son "butin de guerre" des algériens. Pourtant, le français y perd du terrain. Les universités l'abandonnent pour l'anglais. Une meilleure connaissance historique de la guerre d'Algérie a résolument plombé l'image de la France, des deux côtés de la Méditerranée. Ici comme ailleurs, Macron... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑