La lanterne magique d’un assoupissement… : George Eliot, l’autre Proust

J'avais déjà commencé de lire Middlemarch lorsque Mona Ozouf fit paraître, le 4 octobre dernier, L'Autre George, son essai sur Mary Ann Evans qui, comme George Sand, signa ses romans champêtres d'un pseudonyme masculin. Elizabeth Gaskell, dans Cranford (1851), dressait une série de portraits satiriques de la société provinciale anglaise progressivement minée par l'avènement de la bourgeoisie capitaliste. Dans Middlemarch... Lire la Suite →

Marie Brunel, La Sylvestresse (2014)

Merci à La Compagnie Littéraire (en partenariat avec Livraddict) pour cet envoi ! La Sylvestresse : c'est le surnom qu'on donne, au village, à Victorine, paysanne aveyronnaise de caractère. Autour d'elle, une famille unie et heureuse se fait une place dans la France de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Le roman contient une... Lire la Suite →

Hors série n. 2 : George Sand

George Sand est devenue l'archétype de la femme de lettres, pour la plupart des gens instruits. Par exemple, le concours qui récompense exclusivement les ouvrages littéraires écrits par des femmes s'appelle le concours George Sand. Le choix, par Aurore Dupin (son nom dans l'état civil), d'un pseudonyme masculin pour appuyer son autorité a fait naître, outre... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑