Formes et couleurs de Gertrude Stein

La nouvelle année sera semblable à l'ancienne au moins sur ce point : hors de question de manquer une occasion de chanter la gloire perpétuelle des belles éditions Cambourakis, qui ont réussi à imposer leurs couvertures colorées et leurs textes étranges et militants dans tous les rayons des librairies du pays — de la BD... Lire la Suite →

Presque mille et un contes d’Isabel Greenberg

Deux hommes dialoguent devant la cheminée. L'un prétend que son épouse, Cherry, est chaste et incorruptible ; l'autre, que toutes les femmes sont mauvaises, elle comme les autres. Alors, pour les départager, ils signent ce terrible pari : cent nuits durant, l'époux partira en voyage ; pendant ce temps-là, l'autre viendra courtiser Cherry. Le mari,... Lire la Suite →

Une femme gargantuesque, par Sylvie Fontaine

Zita : c'est le nom de cette géante humaine, polymorphe, anachronique, anarchique, voyageuse des cases et des époques, qui s'essaye à raconter le monde de plusieurs manières et dans plusieurs langues, à la Rabelais. Décidément les mégalopoles contemporaines ne lui conviennent pas : elle les trouve étriquées, oppressantes. Heureusement, il y a l'histoire de l'art,... Lire la Suite →

Barbara Yelin : souvenirs brouillés

Comment pouvait-on aimer, se marier, travailler, faire des enfants, espérer, s'irriter ou s'attendrir, dans l'Allemagne nazie ? Une bande-dessinée de Barbara Yelin, parue en 2014, tente d'y répondre. L'historien Alexander Korb a écrit la postface, où il dresse un état des lieux de l'historiographie sur le sujet. La subtilité du récit de Yelin et la qualité... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑