Entre baumes et bonshommes, une enfance de Valentine Goby

Valentine Goby est passée sur le devant de la scène avec Kinderzimmer (2013), l'histoire d'une femme enceinte dans le camp de Ravensbrück. Maintenant il est trop tard pour tout connaître de Goby : depuis 2002, elle a écrit plus de trente romans, essais et albums pour enfants. Chaque rentrée littéraire, elle est aussi inévitable qu'Amélie... Lire la suite →

Publicités

Barbara Yelin : souvenirs brouillés

Comment pouvait-on aimer, se marier, travailler, faire des enfants, espérer, s'irriter ou s'attendrir, dans l'Allemagne nazie ? Une bande-dessinée de Barbara Yelin, parue en 2014, tente d'y répondre. L'historien Alexander Korb a écrit la postface, où il dresse un état des lieux de l'historiographie sur le sujet. La subtilité du récit de Yelin et la qualité... Lire la suite →

Lucie Desaubliaux, La nuit sera belle (avril 2017)

Trois amis, trois citoyens du monde, passent la soirée dans un petit appartement mal rangé. Ils dialoguent autour d’un thé, d’un verre de vin, plus tard d’un whisky. Ils préparent une « expédition », prévue de longue date, mais surtout ils évoquent l’origine et la finalité de toutes les actions humaines. C’est comme si le théâtre philosophique... Lire la suite →

Eleni Sikélianos, Animale machine. La Grecque prodige (2014)

La couverture reproduit une photographie authentique de la grand-mère de l'autrice. Le livre raconte et reconstitue l'histoire de cette émigrée aux États-Unis, fuyant le génocide arménien et grec, fuyant cette époque où "un officier ottoman pouvait acheter une Grecque et la ramener chez lui de façon définitive pour quatre-vingts cents" (p. 22). L'exilée ne manque pas de ressources.... Lire la suite →

Carole Zalberg, Chez eux (2015)

Après un petit mois de pause dû aux obligations de fin de semestre universitaire, ce blog reprend du service, essentiellement comme agenda d'événements littéraires francophones, mais pas seulement. Aujourd'hui par exemple, il va s'agir d'un court roman de Carole Zalberg. Anna Wajimsky, petite fille juive, quitte la Pologne et le cocon familial en cette année... Lire la suite →

Karine Henry, La Danse sorcière (janvier 2017)

La Danse sorcière un excellent roman de 631 pages... qui se casse la gueule dans les vingt dernières. Les 611 premières pages sont équilibrées, cohérentes, subtiles et sensibles. Elles disent une vérité profonde de la danse et de l'humanité. Mais les aventures controuvées de l'épilogue, brusques autant qu'invraisemblables, tiennent du thriller auto-édité. Une catastrophe. La danse est... Lire la suite →

Alice Ferney, Cherchez la femme (2014) [2013]

Une intrigue amoureuse de 700 pages, sur plusieurs générations : cette épopée vertigineuse, à la Zola, est écrite par Alice Ferney, sociologue qui s'est spécialisée dans la division du travail au sein de la famille. En deux mots : Serge Korol, un brillant normalien qui soigne son image, devient entrepreneur et conférencier, fait fortune sur... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑