Entre baumes et bonshommes, une enfance de Valentine Goby

Valentine Goby est passée sur le devant de la scène avec Kinderzimmer (2013), l'histoire d'une femme enceinte dans le camp de Ravensbrück. Maintenant il est trop tard pour tout connaître de Goby : depuis 2002, elle a écrit plus de trente romans, essais et albums pour enfants. Chaque rentrée littéraire, elle est aussi inévitable qu'Amélie... Lire la suite →

Publicités

Caroline Broué : la danseuse ensorcelée

Une danseuse étoile tournoie de passions en passions, amoureuses ou artistiques. Elle lâche prise, vit une vie sans routine, incertaine du lendemain. Le roman file la métaphore de la danse pour décrire les aléas de l'existence. Je parle, bien sûr, de La Virevolte, de Nancy Huston, paru en 1994. Mais la description convient aussi à... Lire la suite →

Yelena Moskovich : tu ne vaux rien, mon ange !

"La chanson s'acheva et les applaudissements montèrent, comme si la pièce était remplie de pièges à souris" (p. 233). Avec Yelena Moskovich, les bonnes manières ont toujours quelque chose à cacher. Surtout la galanterie : quand un homme vous appelle "mon ange", ses intentions ne sont pas catholiques. "Tu ne vaux rien", "mon ange" :... Lire la suite →

Lilyane Beauquel, L’Apaisement (2016)

Un jour, invité par notre grande école, Xavier de La Porte avait murmuré (comme un secret inavouable) cette anecdote. L'un de ses amis avait fait paraître un polar qui se passait à Chicago, où les lieux avaient une grande importance et où mille détails de Chicago pouvaient être reconnus ; mais il n'avait jamais mis... Lire la suite →

Catherine Poulain enseigne le Surhumain

Dans la presse, le commentaire du Grand marin de Catherine Poulain a souvent laissé place à l'admiration pour la biographie de l'autrice, baroudeuse universelle, qui exerça tous les métiers sur tous les continents avant de publier, à cinquante-six ans, un premier roman fracassant. Télérama en est un bon exemple ; l'inénarrable Jérôme Garcin prend le roman pour une autobiographie. Serial-lectrice apprécie... Lire la suite →

Pauline Dreyfus, Ce sont des choses qui arrivent (2014)

Retour en arrière. Ce deuxième roman de Pauline Dreyfus est dans la continuité du premier : Immortel, enfin, 2011, grand succès critique. Elle y racontait les manigances de Paul Morand pour se faire élire à l'Académie française, malgré son passé de collaborateur notoire et ses convictions fascistes à peine voilées. 2014, maintenant. Dans Ce sont des choses qui... Lire la suite →

Muriel Barbery, La Vie des elfes (2015)

La critique a pulvérisé ce roman. "On s'en fout", écrivent Les Inrocks  ; "on n'y comprend rien", renchérit Télérama ; "tout est exagéré", conclut Alice Ferney pour Le Figaro. Les journaux de toutes les sensibilités s'accordent à n'y voir au mieux qu'un charabia poétique. Il faut dire que le retour tardif à l'écriture de Muriel... Lire la suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑