Négar Djavadi, Désorientale (août 2016)

Darius Sadr, iranien de fort caractère, pointe une arme à feu vengeresse  sur son père qui a déshonoré les Sadr. Sa mère surgit, suppliante, mais Darius est déterminé. Rien ne semble pouvoir arrêter son geste tragique. Rien, si ce n’est cette question incongrue que hurle alors sa mère : « Tu veux quoi ? Finir comme… Lire la Suite →

Joy Sorman, naturaliste sans certitude

Les plus grandes qualités de ce roman sont d’être superficiel, répétitif et ennuyeux : comme la vie. Le roman suit la naissance d’une maladie, son acmé et sa guérison. Ninon Moise, héroïne au nom prophétique, est atteinte d’une maladie de peau, rare et sans symptôme, à part une immense douleur du contact : presque une… Lire la Suite →

Nouvelles tristes et moins tristes (juillet 2017)

Erratum : le prix Vénus Khoury-Ghata qui  fut remis le mercredi 21 juin à Mérédith Le Dez ne récompense pas le recueil paupières closes (Mazette, 2017) comme je l’écrivais, mais le recueil Cavalier seul, avec des encres de Floriane Fagot (Mazette, 2016). Nous apprenons ce jour, par la voix de sa Directrice littéraire Colette Lambrichs,… Lire la Suite →

Index nominum

Cet index permet de retrouver, dans l’ordre alphabétique, les femmes de lettres évoquées sur le blog. J’ai rajouté une étoile (*) à côté des liens lorsque le livre m’a particulièrement marqué, et que je le considère comme un chef-d’œuvre. – A – Adichie, Chimamanda Ngozi I et II Akhmatova, Anna Alcoba, Laura Andreas Salomé, Lou… Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑