Laura Alcoba, La Danse de l’araignée (2017)

Oh ! le beau matériel pédagogique. Le roman parfait à faire étudier au collège. La langue est simple. L’héroïne est une collégienne de banlieue, ce qui exonère de toute liberté d’imagination. L’action est fragmentée en petits chapitres sécables, indépendants les uns des autres, prêts à donner en classe. Peu de contexte à retenir : le père de l’héroïne est retenu en prison en Argentine, et tout est vrai car il s’agit d’une autobiographie. Chose rare, j’ai lu ce roman sans ressentir à aucun moment le besoin de prendre la moindre note, sans qu’aucune remarque ne me vienne à l’esprit. C’est un récit entièrement limpide, rien n’arrête la lecture.

La Danse de l’araignée est le troisième tome de la trilogie autobiographique de Laura Alcoba, dont le premier tome Manèges avait été un grand succès, et le deuxième tome, Le Bleu des abeilles, un peu moins.

venue-laura-alcoba-27-11-15f

« Une enfance classique », résume Delphine-Olympe. Une pré-adolescence « comme toutes les pré-adolescences », dit encore Seconde Flore. Le Club de Lecture parle d’un « tissu d’anecdotes familières ». « Une tonalité légère et acidulée », dit La Folie des Ebooks, mais je ne sais pas ce qu’elle entend par là. Le journal La Croix semble ému par je-ne-sais-quoi.

Laura Alcoba, La Danse de l’araignée, Gallimard, 2017, 160 p., 14€.

Publicités

2 commentaires sur “Laura Alcoba, La Danse de l’araignée (2017)

Ajouter un commentaire

  1. Mais quelle excellente idée que de faire étudier ce texte à des collégiens, tant il est vrai qu’il est d’un accès très facile pour dire beaucoup de choses ! Voilà une auteure contemporaine qui changerait d’Amélie Nothomb, que mon fils élève de 3° doit lire pendant les vacances (et qu’il a déjà lue pour son plaisir). Je me permets, si jamais vous recherchez du matériel pédagogique complémentaire, d’attirer votre attention sur l’entretien que m’avait accordé Laura Alcoba et où elle parle de son travail en détail de son travail. Je serais très curieuse de connaître la réaction des élèves face à ce très beau texte…
    http://delphine-olympe.blogspot.fr/2017/03/en-apparte-avec-laura-alcoba.html

    Aimé par 1 personne

    1. J’avais lu en effet la longue interview sur votre site, on y apprend beaucoup sur Laura Alcoba ! Mais malheureusement assez peu sur la Danse de l’Araignée. Le seul discours clair que j’en retiens malheureusement, c’est : « l’objectif de ce livre est que tout le monde s’y retrouve facilement », ce qui correspond assez bien à mon expérience de lecture et aux retours critiques. Mais je ne trouve pas que ce soit un objectif artistique suffisant. Quand je lis, je veux être altéré par la lecture, pas retrouver tout ce que je sais déjà…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑