Julie Estève, Moro-sphinx (avril 2016)

La précipitation de rentrée ralentit un peu le rythme de mes lectures, mais heureusement je finis au moins un roman par semaine. Aujourd’hui, ça parle d’une trentenaire qui s’appelle Lola. Son père est veuf et alcoolique, son amant l’a quittée pour une autre : elle ne croit plus au bonheur. Tard le soir, lorsqu’elle sort d’un travail sans intérêt, elle enchaîne les conquêtes et se donne à tous les hommes qui passent. « Bonne qu’à ça », se dit-elle toujours en enfilant ses jupes courtes et ses talons « stratosphériques ». Il pourrait s’agir d’une simple illustration du lien freudien entre eros et thanatos, entre l’amour et la mort, et tous les détails de l’écriture, dans leur cruauté et leur violence, tendent vers cette interprétation. « L’amour joue à la roulette russe » (p. 113). Le désir est sans cesse menacé de morbidité. « Bon qu’à ça » : c’était déjà la réplique célèbre de Beckett, freudien s’il en est, quand on lui demandait pourquoi écrire des livres.

Je ne vois pas grand chose de plus dans Moro-sphinx, si ce n’est, peut-être, à travers la présence en filigrane de la mère défunte de Lola, une réinterprétation de ce thème eros-thanatos au prisme du terrible déterminisme familial, qui est l’une des plus grandes préoccupations de la littérature contemporaine. Mais cela fait peu, et encore une fois, les éditions Stock me déçoivent par leur manque d’ambition artistique.

Après tout il s’agit d’un premier roman. On y perçoit de grandes qualités d’écriture dans le détail, et je suis même prêt à lire les prochains livres de Julie Estève.

4662c2_ace2e4ca929b4027904f6ab6d4a86081mv2_d_4752_3168_s_4_2

Sur ce livre, voir ailleurs :

Une interview par Happy project,

Le blog Les livres de Joelle,

Le carré jaune.

Publicités

2 réflexions sur “Julie Estève, Moro-sphinx (avril 2016)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s